Kinésiologie


La kinésiologie appliquée est une méthode globale qui associe le mouvement à un objectif défini par la personne qui vient consulter. Mis au point par le chiropraticien américain George Goodheart à la fin des années 1960, elle s’appuie sur les préceptes de la Médecine Chinoise.

Exemples d’objectif :

« Je veux être serein face à telle situation » (examen, entretien, épisode de vie)

« Je veux être détendu, réussir ma vie, mon projet… »

Les objectifs sont déclinables par rapport aux émotions qu’ils sous-tendent. Il s’agit d’aller chercher avec la personne, les ressources qui existent en elle et de les remettre en lumière, car tout est en soi.

Nous retrouvons la théorie des 5 éléments chinois et les méridiens. Le principe est qu’une bonne circulation de l’énergie est possible par l’équilibrage de ceux-ci.

Cette pratique permet d’intervenir sur différents plans de l’être humain :

structurel  : des tensions émotionnelles, un accident ou un choc impactent notre structure musculaire.

écologie personnelle : hypersensibilité à certains aliments, mise en route d’un objectif structurant, prise en compte de nos besoins sont autant de biais indispensables à notre équilibre.

psycho-émotionnelle : gestion émotionnelle d’une situation passée, présente ou à venir est la clé de la réussite de notre objectif.

énergétique : parce que le corps est également énergie électromagnétique et neuro-endocrinien, prendre en considération cet aspect de l’être humain fait partie de l’écologie globale de la personne.

Ces différents plans sont interdépendants et interconnectés donc agissent les uns sur les autres. La kinésiologie appliquée permet ce rééquilibrage par digipuncuture, étirement des muscles et autres techniques.

La kinésiologie : un outil de communication avec le corps